FLASH INFOS

Le Niger enregistre de fortes précipitations ces derniers temps. Évitez de traverser les koris en écoulement, évacuez les zones inondables et soyez prudents sur les routes. Soyez vigilants.

 
Message à la Nation du Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Mohamed_Bazoum, à l'occasion du 62ème anniversaire de l'Indépendance du Niger
Message à la Nation du Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Mohamed_Bazoum, à l'occasion du 62ème anniversaire de l'Indépendance du Niger
August 04, 2022
Niger : Le Premier Ministre installe officiellement le cadre national de dialogue public-privé
Niger : Le Premier Ministre installe officiellement le cadre national de dialogue public-privé
August 01, 2022
Discours du Premier Ministre, Chef du Gouvernement SEM Ouhoumoudou Mahamadou, à l'occasion de la 68ème session du Comité des Ministres des pays membres de l'ASECNA
Discours du Premier Ministre, Chef du Gouvernement SEM Ouhoumoudou Mahamadou, à l'occasion de la 68ème session du Comité des Ministres des pays membres de l'ASECNA
July 29, 2022
Le Chef du Gouvernement reçoit le recueil des textes des Institutions Constitutionnelles de la République du Niger
Le Chef du Gouvernement reçoit le recueil des textes des Institutions Constitutionnelles de la République du Niger
July 28, 2022
Environs 1,8 milliards de FCFA d'excédent budgétaire dans la réalisation du rapport d'activités 2021 de l'ARMP reversé au trésor public (PCNR)
Environs 1,8 milliards de FCFA d'excédent budgétaire dans la réalisation du rapport d'activités 2021 de l'ARMP reversé au trésor public (PCNR)
July 27, 2022
COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 21 JUILLET 2022
COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 21 JUILLET 2022
July 25, 2022
Au cabinet du Premier ministre : Le chef du gouvernement reçoit les partenaires du forum FIVI 2022 et le réseau des femmes africaines ministres et parlementaires
Au cabinet du Premier ministre : Le chef du gouvernement reçoit les partenaires du forum FIVI 2022 et le réseau des femmes africaines ministres et parlementaires
July 21, 2022
Le Ministère de la Poste et des Nouvelles Technologies de l'Information organise, ce mercredi 20 juillet 2022, un atelier de validation du projet de Stratégie Nationale de Cybersécurité (SNC) 2022-2026
Le Ministère de la Poste et des Nouvelles Technologies de l'Information organise, ce mercredi 20 juillet 2022, un atelier de validation du projet de Stratégie Nationale de Cybersécurité (SNC) 2022-2026
July 20, 2022
Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement SEM Ouhoumoudou Mahamadou a reçu en audience, ce mardi 19 juillet 2022, la Directrice Générale Adjointe de Médecins Sans Frontières SUISSE, Mme Lila Lai-Ling LEE RODRIGUEZ
Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement SEM Ouhoumoudou Mahamadou a reçu en audience, ce mardi 19 juillet 2022, la Directrice Générale Adjointe de Médecins Sans Frontières SUISSE, Mme Lila Lai-Ling LEE RODRIGUEZ
July 19, 2022
Bruxelles annonce 25 millions d'euros pour l'armée
Bruxelles annonce 25 millions d'euros pour l'armée
July 18, 2022

Nous suivre sur Youtube

DISCOURS DU PREMIER MINISTRE CHEF DU GOUVERNEMENT SEM. OUHOUMOUDOU MAHAMADOU A LA CEREMONIE D'OUVERTURE DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE RENFORCEMENT DU SYSTEME DE SANTE ET LA PROMOTION DE LA VACCINATION « CONNEXION 2022 »

Messieurs les Présidents des Institutions de la République ;

Monsieur le Ministre de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales ;

Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement ;

 

Mesdames et Messieurs les Députés ;

Mesdames et Messieurs les Membres du Corps Diplomatique et Représentants des Organisations Internationales ;

Monsieur le Directeur Général de l'Organisation Ouest-Africaine de la Santé ;

Monsieur le Gouverneur de la Région de Niamey ;

Monsieur le Député-Maire, Président du Conseil de Ville de Niamey ;

Monsieur le Président du Conseil d'administration de l'Organisation de l'Afrique Francophone pour le Renforcement des Systèmes de Santé et la vaccination ;

Monsieur le Coordonnateur du Réseau des ONG et Associations du Secteur de la Santé du Niger ;

Mesdames et Messieurs les Représentants de la Société Civile ;

Chers Invités ;

Mesdames et Messieurs ;

Le Niger est heureux d'accueillir la Conférence Internationale sur le Renforcement du Système de Santé et la Promotion de la Vaccination, quatre (4) ans après celle tenue au Kenya. L'objectif est de poursuivre le plaidoyer sur l'amélioration du système de santé, et en particulier la lutte contre les maladies évitables par la vaccination.
La communauté internationale a défini en 2015, les Objectifs de Développement Durable pour l'horizon 2030. Au titre de ces Objectifs ; l'Objectif 3 vise à donner les moyens de vivre une vie saine et promouvoir le bien-être de tous à tous les âges.
La vaccination est essentielle pour atteindre cet Objectif. Nous sommes à mi-parcours de l'horizon 2030 et l'objectif de santé pour tous est loin d'être atteint notamment pour ce qui concerne la plupart des pays africains dont le nôtre.
Le renforcement des performances de notre système de santé est une préoccupation majeure inscrite à l'agenda de mon Gouvernement conformément aux engagements du Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence MOHAMED BAZOUM.
En vue de réduire davantage les mortalités maternelle et infantile, j'ai pris l'engagement, dans la Déclaration de Politique Générale du Gouvernement, au niveau de l'axe 3 qui porte sur le développement du capital humain, d'orienter nos efforts vers l'amélioration de l'état de santé de la mère et de l'enfant par le renforcement de la qualité des soins prénatals, néonatals et post natals et les campagnes de vaccination.
Mesdames et Messieurs,
La Conférence de Niamey poursuit un double objectif : d'une part, procéder au partage d'expériences autour du renforcement des Systèmes de Santé en faveur de la promotion de la Vaccination, et d'autre part, susciter, au niveau de nos pays, un nouvel élan qui permettra de parvenir à une vision commune et une description claire des rôles et responsabilités des acteurs et partenaires que vous êtes dans les politiques et programmes de vaccination.
Notre conviction est que les programmes de lutte contre les maladies évitables par la vaccination pilotés de manière équitable et rationnelle peuvent contribuer significativement au développement socio-économique harmonieux de nos communautés.
Car l'iniquité dans l'offre de soins de santé en général, et de la vaccination en particulier, accroit l'injustice et la pauvreté qui, elles-mêmes, freinent l'équilibre et le développement de la société.
C'est tenant compte de cela que mon Gouvernement a fait l'option de promouvoir la santé à travers la vaccination pour tous et notamment les enfants de moins de 5 ans, et d'engager d'autres initiatives comme la gratuité des soins pour les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes et allaitantes ou encore la protection sociale en santé.
C'est dans cette dynamique que j'ai présidé, il y a exactement deux (2) mois, la cérémonie de signature du protocole d'accord pour le renforcement du Programme de vaccination de routine des enfants de 0 à 23 mois, et des femmes enceintes dans les régions de Diffa, Maradi et Zinder.
Ce protocole est le fruit du partenariat entre GAVI, les Fondations Aliko Dangote, Bill et Melinda Gates et le Gouvernement du Niger. Il vise à maintenir, en permanence, la disponibilité des vaccins au plus près des communautés, condition essentielle pour vaincre les cas de maladies évitables par la vaccination, et améliorer la couverture vaccinale sur l'ensemble du pays.
Plus globalement, notre objectif est de renforcer l'offre et la qualité des services de santé, et assurer un maillage territorial pertinent.
C'est aussi pourquoi, le Niger s'est engagé dans le processus : «Partenariats innovants entre le Gouvernement et la Société Civile pour les enfants zéro dose et incomplètement vaccinés en contexte de crise sanitaire et sécuritaire ».
Nous devons tous œuvrer davantage pour que notre vision commune dans ce domaine soit une fenêtre d'opportunités qui nous permettra d'obtenir l'alignement de nos Partenaires Techniques et Financiers.
En effet, les défis auxquels font face nos pays exigent de nous plus d'efficacité et d'efficience pour de meilleurs résultats.
En particulier, nous devons redoubler de vigilance et de rigueur dans l'allocation et la gestion des ressources disponibles. Je voudrais rappeler ici que le financement des systèmes de santé est une condition nécessaire non seulement pour assurer leurs performances mais aussi permettre un meilleur accès à tous sans considération de leurs conditions sociales ou économiques.
Mesdames et Messieurs,
Nous avons la ferme conviction que la vaccination permet de sauver des vies à très faible coût. C'est ainsi que nous avons décidé de renforcer l'offre des services de vaccination à toutes les communautés en faisant en sorte que toutes les cibles soient touchées avec des vaccins de qualité, partout où elles se trouvent sur le territoire national.
C'est l'un des moyens pertinents pour freiner la résurgence des maladies évitables par la vaccination, et les risques sur les enfants.
En effet, notre devoir est de protéger les enfants contre toutes les maladies évitables par la vaccination qui fait partie intégrante du droit humain à la santé.
Notre pays a fait des progrès énormes dans ce sens en élargissant la gamme des maladies pour lesquelles nous devons protéger nos enfants passant de 7 maladies à 14 en moins de 10 ans.
Nous avons les moyens d'accomplir ce devoir pour ne pas hypothéquer l'avenir de nos communautés car les enfants constituent l'avenir.
Est-il encore nécessaire de rappeler qu'un enfant à jour, dans ses vaccinations, est protégé contre la plupart des maladies comme la tuberculose, la poliomyélite, la coqueluche, l'hépatite B, les diarrhées infantiles.
Mesdames et Messieurs,
La présente Conférence se tient à un moment où la pandémie de la Covid 19 a dévoilé la faiblesse et la fragilité de nos systèmes de santé. Nous devons impérativement en tenir compte et y apporter les réponses appropriées.
Cette Conférence sera donc une opportunité pour une évaluation rigoureuse et une meilleure programmation en tenant compte du contexte actuel caractérisé par la nécessité d'une gestion efficace de la double crise sanitaire et sécuritaire, et l'apparition de maladies émergentes.
Nous fondons l'espoir de bénéficier de vos expertises multisectorielles et multidisciplinaires, au cours de cette Conférence, pour permettre d'une part de renforcer nos systèmes de santé, et d'autre part de nous assurer que les programmes de vaccination s'adaptent à la problématique de la gestion des enfants « zéro dose » et incomplètement ou insuffisamment vaccinés.
Je vous exhorte, au cours de vos travaux, à examiner de manière minutieuse les options qui tiendront compte de la qualité, de l'efficience et de la pérennité ainsi que les dispositions pour une meilleure gestion des zéros doses et enfants non complètement vaccinés.
Mon Gouvernement est disposé à soutenir toutes vos initiatives et orientations et à les défendre dans les instances régionales et internationales impliquées dans le secteur de la santé. Dans le même ordre d'idées, je plaiderais auprès de mes homologues pour en faire de même pour le bien-être de nos populations.
Avant de terminer, je voudrais adresser mes appréciations à l'Organisation de l'Afrique Francophone pour le Renforcement des Systèmes de Santé et la Vaccination et le Réseau des ONG et Associations du Secteur de la Santé du Niger pour l'initiative de cette Conférence ; une Conférence qui consacre la synergie d'actions avec d'autres partenaires qui accompagnent ce processus à savoir la Fondation GAVI Alliance, l'Organisation Ouest-Africaine de la Santé, l'UNICEF, l'OMS, la BOAD, PATHFINDER, ECOBANK, le REPAOC et AMREF. Je les remercie pour leur généreux accompagnement.
Pour conclure, je puis vous affirmer, chers délégués, que mon Gouvernement est impatient de recevoir les conclusions de vos réflexions à travers une feuille de route consensuelle.
Sur ce, je déclare ouverte la Conférence Internationale sur le Renforcement des Systèmes de Santé et la promotion de la vaccination « Connexion 2022 ».
Je vous remercie