1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer

  Les réalisations du programme de renaissance par région  

 

Discours du Premier ministre, Chef du gouvernement à l'ouverture de la Table ronde pour le financement du PIC-RS : «Je vous demande, avec insistance, Chers partenaires, de vous engager davantage dans le processus de mise en œuvre du Plan d'investisse

• Mesdames et Messieurs les Présidents des Institutions de la République ;
• Mesdames et Messieurs les Ministres des pays membres de la Commission Climat pour la Région du Sahel ;
• Mesdames et Messieurs les Ministres des pays amis et invités;
• Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement ;
• Mesdames et Messieurs les Députés ;
• Mesdames et Messieurs les Membres du Corps Diplomatique et Représentants des Organisations Internationales ;
• Monsieur le Gouverneur de la Région de Niamey ;
• Monsieur le Président de la Délégation Spéciale de Niamey ;
• Mesdames et Messieurs les Représentants des
Partenaires Techniques et Financiers ;
• Mesdames et Messieurs les Responsables et Experts des organismes de coopération et d'intégration régionale et sous
régionale ;
• Mesdames et Messieurs les Experts du Groupe de Travail Conjoint ;
• Distingués invités;
• Mesdames et Messieurs ;
Je voudrais, tout d'abord, vous transmettre les salutations du Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la Commission Climat pour la Région du Sahel, et ses vœux de pleins succès à la table ronde pour le financement du Plan d'Investissement Climat pour la Région du Sahel, objet de notre rencontre d'aujourd'hui. Je voudrais également souhaiter la chaleureuse bienvenue à nos hôtes qui ont fait le déplacement de Niamey. Votre présence au Niger est, à nos yeux, le témoignage éloquent de votre engagement à soutenir le combat que nous menons tous pour relever le défi des changements et variabilités climatiques et leurs conséquences pernicieuses sur la vie des populations.
Mesdames et Messieurs,
Les changements climatiques constituent de nos jours l'une des principales préoccupations de l'humanité toute entière en raison des fortes menaces qu'ils font peser sur les sociétés humaines et la survie de notre planète dans son ensemble. La région du Sahel, constituée d'une mosaïque de zones éco-climatiques contrastées et d'écosystèmes soumis à une forte
variabilité climatique, subit malheureusement ces
menaces de manière plus immédiate.
Cette précarité, de plus en plus marquée, est caractérisée notamment par des modifications erratiques des régimes pluviométriques, la survenance de températures extrêmes, des sécheresses à cycles réduits et des inondations récurrentes avecdes effets perceptibles sur les terres agricoles, les pâturages et la disponibilité des ressources en eau.
Mesdames et Messieurs,
II y a urgence à agir pour faire face aux conséquences des changements climatiques sur les conditions de vie de nos communautés et nos écosystèmes. Il y a urgence à faire résolument face à l'insécurité alimentaire croissante, aux migrations écologiques, à la recrudescence de phénomènes violents comme le crime organisé et le terrorisme. Car comme vous le savez, il y a une corrélation intime entre changement climatique et terrorisme comme l'atteste la naissance du groupe terroriste Boko Haram, consécutivement à l'assèchement progressif du lac Tchad.
Il y a également urgence à assurer une plus grande justice climatique dans le monde car l'Afrique qui ne génère les émissions mondiales des Gaz à Effet de Serre qu'à hauteur seulement de 7%, paye paradoxalement le plus lourd tribut des effets des changements climatiques. Mais conscients de leurs responsabilités, les Etats africains se sont engagés à participer à l'effort mondial de réduction des émissions à travers les Contributions Déterminées au niveau National portant essentiellement sur des programmes d'adaptation et d'atténuation. Le coût des Contributions Déterminées de 44 pays africains ayant ratifié l'Accord de Paris sur le Climat est chiffré à quelque 2.500 milliards de dollars US en 2015, traduisant ainsi de manière éloquente, le niveau d'engagement de notre continent.
Mesdames et Messieurs, Chers partenaires,
La volonté des Etats de la Commission Climat pour la Région du Sahel de traduire leurs Contributions Déterminées en plans d'actions concrets a été réaffirmée lors du « Sommet Africain de l'Action pour une co-émergence continentale», tenu à Marrakech, en Novembre 2016, en marge de la COP 22 sur les Changements Climatiques, à l'initiative de Sa Majesté Mohamed VI, Roi du Maroc.
Au cours de cette rencontre, faut-il le rappeler, trois Commissions Climat ont été mises en place dont celle de la Région du Sahel, placée sous le leadership du Président de la République du Niger. Ses orientations avisées ont abouti, dans une démarche participative et inclusive de tous les Etats membres, à l'élaboration du Plan d'investissement Climat pour la Région du Sahel 2018-2030. C'est ce Plan que nous soumettons aujourd'hui à votre attention, au nom de tous les pays de la bande sahélienne climatique. L'objectif global du Plan d'Investissement Climat est de contribuer à l'effort planétaire d'atténuation des émissions de Gaz à Effet de Serre d'une part, et d'accroitre les capacités d'adaptation et de résilience de la Région du Sahel aux changements climatiques d'autre part.
Mesdames et Messieurs,
Le coût du Plan d'investissement Climat pour la Région du Sahel est estimé à un peu moins de 400 milliards de dollars US dont 48 milliards d'initiatives déjà en cours au niveau de la région. Ce Plan dont l'importance n'est plus à démontrer est décliné en six (6) axes stratégiques à
savoir :
- La restauration et la réhabilitation des terres dégradées;
- La gestion intégrée des ressources en eau ;
- La gestion durable des systèmes agricoles et pastoraux;
- L'amélioration de l'efficacité énergétique et de l'accès à l'énergie propre ;
- Le développement de la communication et du plaidoyer ; Le renforcement des capacités.
Pour opérationnaliser ce Plan, un Programme Régional Prioritaire (2018-2020) a été élaboré sur la base d'actions identifiées comme urgentes au niveau de chaque axe thématique pour un coût d'environ 32 milliards de dollars américains. Néanmoins, face aux urgences et tenant compte de l'évolution des négociations mondiales sur le climat et en vue d'une mise en œuvre immédiate et efficace du Plan d'investissement Climat pour la Région du Sahel, un premier Programme Prioritaire pour catalyser les investissements a été élaboré avec l'appui de la Banque Africaine de Développement. Il constitue, en effet, un portefeuille de six projets régionaux d'un montant de 1,32 milliards de dollars et vise à créer et à mettre en place les
conditions optimales du démarrage du Plan d'investissement Climat pour la Région du Sahel.
Je voudrais, ici, au nom du Président de la République, Président de la Commission Climat pour la Région du Sahel et à celui de tous les pays membres, remercier la Banque Africaine de Développement pour tout son accompagnement et le plaidoyer pertinent auprès des partenaires de la Région du Sahel. J'associe à ces remerciements, tous les partenaires techniques et financiers présents ou qui ont manifesté un intérêt à ce programme majeur de développement. Je vous demande, avec insistance, Chers partenaires, de vous engager davantage dans le processus de mise en œuvre du Plan d'investissement Climat pour la Région du Sahel et de contribuer au financement du Programme Prioritaire, pour un Sahel plus résilient.

Vive la Coopération climatique régionale et internationale.
Je vous remercie.

Onep

DECLARATION DE POLITIQUE GENERALE : présentée par Son Excellence Monsieur Brigi Rafini, Premier Ministre, Chef du Gouvernement (2)…

Excellence Monsieur le Président,Mesdame…

Lire la suite

Présentation du Programme de renaissance: Bilan des 3 ans par SEM Brigi Rafini…

Les discours du Premier Ministre…

Les discours du Premier Ministre

        Les discours nat

Lire la suite

Mot du Premier Ministre…

Biographie du Premier Ministre…

Biographie du Premier Ministre

  S.E.M BRIGI RAFINI PREMIER MINIS…

Lire la suite

BILAN DE L’AN 1 DE MISE EN OEUVRE DU PROGRAMME DE RENAISSANCE II

BILAN DES 3 ANS DE MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME DE RENAISSANCE

BILAN DES 2 ANS DE MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME DE RENAISSANCE

Ecouter l'hymne du Niger