Niger : Le Premier Ministre rencontre les responsables des structures et projets rattachés à la Primature
Niger : Le Premier Ministre rencontre les responsables des structures et projets rattachés à la Primature
June 14, 2024
Rencontre à Niamey entre une délégation du Secrétariat Général des Nations Unies et le Gouvernement du Niger
Rencontre à Niamey entre une délégation du Secrétariat Général des Nations Unies et le Gouvernement du Niger
June 12, 2024
Le Premier Ministre de la Transition du Niger reçoit le Gouverneur de la BCEAO
Le Premier Ministre de la Transition du Niger reçoit le Gouverneur de la BCEAO
June 12, 2024
Reçu par le Chef de l'Etat, le Gouverneur de la BCEAO salue les progrès importants accomplis par le Niger
Reçu par le Chef de l'Etat, le Gouverneur de la BCEAO salue les progrès importants accomplis par le Niger
June 12, 2024
Niamey : Le Président du CNSP reçoit le Directeur Afrique du Fonds Monétaire International
Niamey : Le Président du CNSP reçoit le Directeur Afrique du Fonds Monétaire International
June 12, 2024
Niger : Installation d'un Comité Technique chargé du suivi du processus du projet de construction de la raffinerie de Dosso
Niger : Installation d'un Comité Technique chargé du suivi du processus du projet de construction de la raffinerie de Dosso
June 10, 2024
Niger : Le Président du CNSP reçoit un émissaire de son homologue du Tchad
Niger : Le Président du CNSP reçoit un émissaire de son homologue du Tchad
June 10, 2024
Niger : Institution de la Médaille des Théâtres d'Opérations Intérieures et celle dite SARAUNIYA MANGOU dans les distinctions honorifiques
Niger : Institution de la Médaille des Théâtres d'Opérations Intérieures et celle dite SARAUNIYA MANGOU dans les distinctions honorifiques
May 24, 2024
Investiture du Président élu du Tchad : le 1er ministre Zeine y prend part
Investiture du Président élu du Tchad : le 1er ministre Zeine y prend part
May 24, 2024
Le Niger et les États-Unis ont trouvé un accord de désengagement pour le retrait des forces américaines, convenu se terminer au plus tard le 15 septembre 2024
Le Niger et les États-Unis ont trouvé un accord de désengagement pour le retrait des forces américaines, convenu se terminer au plus tard le 15 septembre 2024
May 20, 2024

Blocage du Pipeline : Les autorités béninoises violent les accords concernant l'exportation du pétrole brut nigérien (PM- Niger)

Niamey, 11 Mai (ANP)-Le premier ministre du gouvernement de la transition du Niger, M. Lamine Zeine Ali Mahaman a dénoncé, ce samedi 11 Mai 2024, la violation par les autorités du Benin des accords les liant avec le Niger et la Chine dans le cadre de l'exportation du brut nigérien à partir de la plateforme du sémé.


Cette sortie médiatique du premier ministre de la Transition du Niger est d'apporter sa part de vérité concernant les propos du président de la république du Benin, M. Patrice Talon relativement à l'interdiction de l'exportation du pétrole brut Niger via le port de Sémé.
Dans ce point de presse, M. Lamine Zeine Ali Mahaman a rappelé que des dispositions réglementaires ont été prises pour encadrer la conception jusqu'à la naissance du pipeline Niger- Benin, et qu'il y'a plus d'une dizaine d'accords signés pour qu'aucun incident, ni aucune occasion, ni prétexte n'empêche l'objectif pour lequel ce pipeline a été créé et qu'il puisse se réaliser le moment venu.
«Mais tous ces accords ont été violés par les autorités béninoises», a déclaré M. Ali Lamine Mahamane Zeine qui souligne au passage qu'il y a eu un accord bilatéral entre la république du Niger et le Benin, un autre accord bilatéral entre la république du Benin et la Chine et même un accord tripartite.
A cet effet, le premier ministre du gouvernement de la transition du Niger a lu un passage de l'accord signé par les autorités béninoises le 05 Août 2019, qui stipule que « l'Etat béninois ne modifiera, n'annulera, ne résiliera (.........) les effets du présent accord de tout autre document du projet ou document de financement sans le consentement écrit, préalable de la société et du projet même ».
Eu égard à cet accord, le premier nigérien de faire remarquer que ce pays « a rédigé de ses propres mains des dispositions qui ne lui permettent, en tous les cas de figures, d'empêcher que le brut nigérien puisse couler et aller sur la mer et être présenté sur le marché international ».
Aussi, ajoute -t-il que toutes les règles internationales disent qu'on ne peut pas empêcher un pays de l'hinterland d'avoir accès à la mer « c'est une chose sur laquelle nous pensons que c'est aux béninois d'en tirer les leçons ».
Concernant la fermeture des frontières, M. Lamine Zeine Ali Mahaman a annoncé que c'est pour des raisons de sécurité simples que le Niger a décidé de garder cette frontière fermée malgré les liens historiques et millénaires avec les peuples béninois.
«Il y'a des bases en république du Benin, y compris certaines dans lesquelles on entraine des terroristes qui doivent venir déstabiliser notre pays », a révélé le premier ministre nigérien qui précise qu'il en y a 5 bases connues et documentées sur le territoire béninois.
Parlant de la rentrée au Niger de manière frauduleuse des céréales provenant du Benin, M. Lamine Zeine Ali Mahaman a notifié que « le Niger n'a jamais demandé que ces céréales rentrent au Niger sous la forme de fraude et si les producteurs béninois décident de tenter malgré la fermeture des frontières de venir écouler leurs produits (......). Nous avons laissé parce que c'est les mêmes populations de part et d'autre », a-t-il expliqué tout en clarifiant que «le Niger n'est strictement pas dépendant de ces exportations».
« Le Niger est prêt à réouvrir sa frontière lors que nous avons la certitude que notre territoire est en sécurité », a-t-il conclu.
AIO/AS/ANP 051 mai 2024