Niger : Le Premier Ministre rencontre les responsables des structures et projets rattachés à la Primature
Niger : Le Premier Ministre rencontre les responsables des structures et projets rattachés à la Primature
June 14, 2024
Rencontre à Niamey entre une délégation du Secrétariat Général des Nations Unies et le Gouvernement du Niger
Rencontre à Niamey entre une délégation du Secrétariat Général des Nations Unies et le Gouvernement du Niger
June 12, 2024
Le Premier Ministre de la Transition du Niger reçoit le Gouverneur de la BCEAO
Le Premier Ministre de la Transition du Niger reçoit le Gouverneur de la BCEAO
June 12, 2024
Reçu par le Chef de l'Etat, le Gouverneur de la BCEAO salue les progrès importants accomplis par le Niger
Reçu par le Chef de l'Etat, le Gouverneur de la BCEAO salue les progrès importants accomplis par le Niger
June 12, 2024
Niamey : Le Président du CNSP reçoit le Directeur Afrique du Fonds Monétaire International
Niamey : Le Président du CNSP reçoit le Directeur Afrique du Fonds Monétaire International
June 12, 2024
Niger : Installation d'un Comité Technique chargé du suivi du processus du projet de construction de la raffinerie de Dosso
Niger : Installation d'un Comité Technique chargé du suivi du processus du projet de construction de la raffinerie de Dosso
June 10, 2024
Niger : Le Président du CNSP reçoit un émissaire de son homologue du Tchad
Niger : Le Président du CNSP reçoit un émissaire de son homologue du Tchad
June 10, 2024
Niger : Institution de la Médaille des Théâtres d'Opérations Intérieures et celle dite SARAUNIYA MANGOU dans les distinctions honorifiques
Niger : Institution de la Médaille des Théâtres d'Opérations Intérieures et celle dite SARAUNIYA MANGOU dans les distinctions honorifiques
May 24, 2024
Investiture du Président élu du Tchad : le 1er ministre Zeine y prend part
Investiture du Président élu du Tchad : le 1er ministre Zeine y prend part
May 24, 2024
Le Niger et les États-Unis ont trouvé un accord de désengagement pour le retrait des forces américaines, convenu se terminer au plus tard le 15 septembre 2024
Le Niger et les États-Unis ont trouvé un accord de désengagement pour le retrait des forces américaines, convenu se terminer au plus tard le 15 septembre 2024
May 20, 2024

DISCOURS DU PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT, PRESIDENT DU COMITE DE PILOTAGE DU PSEF, SEM OUHOUMOUDOU MAHAMADOU A LA CLOTURE DES ASSISES DU COMITE DE PILOTAGE DU PROGRAMME SECTORIEL DE L'EDUCATION ET DE LA FORMATION (PSEF)

  • Madame et Messieurs les Membres du Gouvernement;
  • Monsieur l'Ambassadeur, Chef de la Délégation de l'Union Européenne au Niger, Chef de File des Partenaires Techniques et Financiers du Secteur de l'Education et de la Formation;
  • Mesdames et Messieurs les Membres du Corps Diplomatique et Représentants des Organisations Internationales;
  • Mesdames et Messieurs les Représentants des Collectivités Territoriales;
  • Mesdames et Messieurs les Représentants des
ONG, Syndicats et Associations du Secteur de l'Education et de la Formation;
  • Mesdames et Messieurs;

Permettez-moi avant tout propos de saluer votre présence aux assises du Comité de Pilotage du PSEF pour évaluer ensemble le chemin que nous avons parcouru et dégager des perspectives qui permettront de booster notre système éducatif.
Au terme de nos échanges qui ont été intenses, ouverts et constructifs, nous avons trois bonnes raisons de nous réjouir et espérer des perspectives heureuses pour notre système éducatif.
La première raison est liée à l'endossement du Pacte de partenariat, auquel nous avons assisté tout à l'heure, par lequel toutes les parties signataires, à savoir le Gouvernement, les Partenaires Techniques et Financiers et les Organisations de la Société civile, s'engagent à accompagner la mise en œuvre des orientations inscrites dans le Pacte.
Il est important de souligner que les parties signataires se sont aussi engagées à adresser ensemble ce Pacte au Partenariat Mondial pour l'Education afin d'escompter le plus important don jamais octroyé par cette institution à un pays.
La deuxième raison est, elle, liée au résultat de l'audit des comptes du Fonds Commun Sectoriel Education. Ce résultat a été sanctionné par l'émission d'une opinion sans réserve du Cabinet qui a audité les comptes. C'est la preuve des efforts qui ont été déployés pour instaurer une gouvernance de qualité.
Enfin, la troisième raison est en lien avec l'adhésion du Royaume du Danemark au Fonds Commun avec une enveloppe de plus de deux millions d'euros. Ceci dénote de la pertinence du dispositif que nous avons mis en place, un dispositif qui bénéficie de la confiance des partenaires.
Ces bons résultats sont le fruit de la synergie d'action entre le Gouvernement, les PTF et la Société Civile active en Education.
C'est pourquoi, je tiens à féliciter et à encourager tous les acteurs pour leur engagement en faveur de notre système éducatif.
Vous savez que l'éducation, au même titre que la sécurité, est une priorité de premier ordre pour le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence MOHAMED BAZOUM.
C'Est pourquoi, elle figure en bonne place dans la Déclaration de Politique Générale que j'ai soumise à l'Assemblée Nationale.
C'est pour dire que le Gouvernement est totalement engagé a inverser les mauvaises tendances qui tirent le système vers le bas, à améliorer significativement ses performances à travers des reformes hardies et une bonne gouvernance du secteur.
Mesdames et Messieurs,
Au cours des présentes assises du Comité de Pilotage, nous avons mené des échanges particulièrement riches qui ont permis de questionner successivement la reforme curriculaire, la gestion des enseignants, les infrastructures scolaires, les internats pour jeunes filles, la planification, la coordination et le financement du secteur, et l'éducation en situation d'urgence.
Je me réjouis de constater l'identité des préoccupations entre les
PTF et le Gouvernement sur ces questions clefs sur lesquelles la politique du Gouvernement est entièrement orientée pour trouver les meilleures solutions, les meilleurs outils afin de parvenir à de meilleurs résultats dans les apprentissages et dans la vie à l'école et plus tard dans la société.
Les réponses qui ont été apportées indiquent qu'il y a encore du chemin à parcourir afin de parvenir à des résultats satisfaisants.
Notre engagement à tous est que ces résultats sont à notre portée.
Parmi les préoccupations soulevées, nous ne devons pas manquer de porter une attention particulière à l'alimentation scolaire pour laquelle des orientations politiques seront bientôt définies avec vous, afin de relever ensemble ce défi handicapant pour l'apprentissage et l'équité face aux chances de réussite.
Sur toutes ces questions, je remarque que le pacte, que nous venons d'endosser, a esquissé des éléments de réponses robustes.
Ces éléments de réponses seront approfondis dans le cadre du chantier en cours pour l'élaboration d'une note sectorielle qui sera complétée par l'évaluation du Plan de Transition qui nous a vu mettre en œuvre les réformes majeures sur lesquelles nous allons nous appuyer pour un nouveau Programme Sectoriel d'une dizaine d'années afin d'atteindre l'ODD 4.
Je vous remercie tous pour votre mobilisation, et encourage les équipes à persévérer dans l'engagement, la constance, la rigueur dans l'intérêt de l'école nigérienne.
Je vous remercie.