FLASH INFOS

Politique : remise officielle du rapport du comité sur la révision des textes du CNDP au Premier Ministre

 
Discours du Premier Ministre, Chef du Gouvernement SEM Ouhoumoudou Mahamadou à l'occasion de la cérémonie d'ouverture du Forum National sur l'Organisation du Hadj et de la Oumra
Discours du Premier Ministre, Chef du Gouvernement SEM Ouhoumoudou Mahamadou à l'occasion de la cérémonie d'ouverture du Forum National sur l'Organisation du Hadj et de la Oumra
January 30, 2023
COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 26 JANVIER 2023
COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 26 JANVIER 2023
January 30, 2023
Niamey élue Capitale 2023 de la Jeunesse de l'OCI La candidature de la Gambie n'étant pas validée, le Niger a remporté l'élection face au Maroc et à l'Iran
Niamey élue Capitale 2023 de la Jeunesse de l'OCI La candidature de la Gambie n'étant pas validée, le Niger a remporté l'élection face au Maroc et à l'Iran
January 30, 2023
Réunion du Comité de Pilotage de la Mission Eucap Sahel Niger
Réunion du Comité de Pilotage de la Mission Eucap Sahel Niger
January 30, 2023
A Dakar, dans la délégation du Niger conduite par SEM le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Ouhoumoudou MAHAMADOU au Sommet des Chefs d'Etat sur la Souveraineté Alimentaire et la Résilience en Afrique
A Dakar, dans la délégation du Niger conduite par SEM le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Ouhoumoudou MAHAMADOU au Sommet des Chefs d'Etat sur la Souveraineté Alimentaire et la Résilience en Afrique
January 26, 2023
Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement SEM Ouhoumoudou Mahamadou a reçu en audience le Haut Commissaire Assistant du HCR/NU M. Raouf Mazou
Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement SEM Ouhoumoudou Mahamadou a reçu en audience le Haut Commissaire Assistant du HCR/NU M. Raouf Mazou
January 23, 2023
Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement SEM Ouhoumoudou Mahamadou a reçu en audience M. Michael Kohler, Directeur Général de l'Organisation Européenne pour l'Action Humanitaire
Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement SEM Ouhoumoudou Mahamadou a reçu en audience M. Michael Kohler, Directeur Général de l'Organisation Européenne pour l'Action Humanitaire
January 23, 2023
Climat des affaires: Le Niger plus que jamais attractif aux investisseurs
Climat des affaires: Le Niger plus que jamais attractif aux investisseurs
January 23, 2023
COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 19 JANVIER 2023
COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 19 JANVIER 2023
January 20, 2023
Politique : remise officielle du rapport du comité sur la révision des textes du CNDP au Premier Ministre
Politique : remise officielle du rapport du comité sur la révision des textes du CNDP au Premier Ministre
January 19, 2023

Nous suivre sur Youtube

Discours du Premier Ministre, Chef du Gouvernement SEM Ouhoumoudou Mahamadou, à l'occasion de la 68ème session du Comité des Ministres des pays membres de l'ASECNA

Messieurs les Présidents des Institutions de la République;
Mesdames et Messieurs les Membres Gouvernement;
Madame et Messieurs les Ministres des pays membres de l'ASECNA ;


Mesdames et Messieurs les Députés;
Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Représentants des Organisations Interafricaines et Internationales ;
Monsieur le Présidentbdu Conseil d'Administration de l'ASECNA ;
Messieurs les Administrateurs ;
Monsieur le Directeur Général de l'ASECNA;
Mesdames et Messieurs les experts de l'aviation civile,
Honorables invités ;
Mesdames et Messieurs,

C'est pour moi un réel plaisir de souhaiter, au nom de Son Excellence MOHAMED BAZOUM,Président de la République, et du peuple nigérien, la bienvenue à tous les Ministres des pays membres de l'ASECNA à l'occasion de la 68ème Réunion du Comité des Ministres de notre organisation commune.
Mesdames et Messieurs,
Le transport aérien mondial a été perturbé depuis 2020 par les effets néfastes de la pandémie de COVID-19 qui a fortement réduit la mobilité humaine et lacirculation des marchandises.
Cette pandémie a ainsi provoqué une chute drastique du trafic aérien mondial et précipité les compagnies aériennes, les gestionnaires d'aéroports, les acteurs de la chaine de services de navigation aérienne ainsi que l'industrie de l'aviation dans de grandes difficultés financières.
Les conséquences ont été lourdes pour certaines compagnies aériennes entrainant la perte d'emplois dans le secteur de l'aviation et de grandes perturbations dans le fonctionnement de certaines entreprises du secteur.
Fort heureusement, depuis quelques mois, le trafic a repris et connait une forte, à tel point que les spécialistes estiment que la reprise post COVID dans le transport aérien devrait être plus favorable. En effet, si les projections les plus optimistes prévoyaient l'atteinte du niveau de trafic antérieur à la période COVID à l'horizon 2025, il semble, au regard de la configuration du secteur, que ce niveau pourrait être atteint dès 2023.
Cette reprise inattendue du trafic pose d'ores et déjà des difficultés dans le secteur de l'aéronautique avec notamment un déficit en personnel technique navigant; une partie du personnel s'étant reconvertie dans d'autres secteurs après les pertes d'emplois dans le secteur transport aérien durant la période COVID.
Ce vent d'optimisme qui souffle sur le secteur du transport aérien cache, néanmoins, la problématique de la rivalité entre les compagnies aériennes du Nord et celles du Sud. Cette bataille économique se mène aussi sur le continent africain dont le trafic connaitra une forte croissance dans les prochaines années.
Mesdames et Messieurs,
L'Afrique ne doit pas être en marge de cette compétition pour tirer profit du dynamisme du secteur du transport aérien. A cet effet, les Chefs d'Etat Africains ont mis en place un cadre politique en vue de soutenir le développement économique du continent.
C'est ainsi que l'Union Africaine a lancé le 28 janvier 2018 à Addis-Abeba le Marché Unique du Transport Aérien en Afrique.
Ce protocole, signé à ce jour par une trentaine de pays, se présente comme un véritable accélérateur du processus de mise en ceuvre de la Déclaration de Yamoussoukro de 1999 sur la libéralisation du ciel africain dans la perspective de promouvoir le transport aérien sur le continent en favorisant la libre circulation des personnes et des biens.
Nos Etats ont également mis en place des stratégies nationales pour développer le transport aérien. Au Niger, avec l'appui de l'ASECNA, des politiques hardies ont été initiées pour assurer la formation de ressources humaines de qualité, adapter la législation nationale aux normes et pratiques recommandées par l'Organisation de 1'Aviation Civile Internationale et moderniser les infrastructures aéroportuaires.
Au titre des grandes réalisations dans ce domaine, permettez-moi de citer la construction d'une aérogare moderne à laéroport International Diori Hamani de Niamey pour en faire un véritable hub du trafic aérien en Afrique de l'Ouest. L'objectif, à terme, pour le Gouvernement est de faire du transport aérien un des piliers du développement de notre pays.
Mesdames et Messieurs,
Vous conviendrez avec moi que le développement harmonieux du transport aérien en Afrique ne peut être une réalité que si la sécurité est assurée dans le ciel. C'est en cela que les fournisseurs de services de navigation aérienne ont un rôle crucial à jouer dans la mise en ceuvre de la volonté exprimée par les Chefs d'Etat de l'Union Africaine, à travers le lancement du marché unique.
C'est pourquoi, les Etats membres de l'ASECNA peuvent s'enorgueillir de disposer d'un instrument de coopération basé sur une gestion intégrée de leur espace aérien.
En effet, plus de 60 ans après sa création et grâce à la maîtrise de sa gestion et à l'engagement sans faille de son personnel, l'ASECNA est devenue une référence mondiale et une fierté pour notre continent.
Cette expérience du ciel unique mise en ceuvre par l'ASECNA est un exemple réussi de coopération auquel P'Organisation de l'Aviation Civile Internationale seréfère dans sa stratégie pour promouvoir, au niveau international, une gestion intégrée et rationnelle de l'espace aérien.
En outre, l'ASECNA a su anticiper sur l'évolution même du coeur de son métier en prenant en compte, dès à présent, les nouveaux concepts liés à la navigation par satellite.
En devenant, à lhorizon 2024, le 1er fournisseur de service de navigation aérienne par satellite, grâce à son Satellite Basé sur l'Augmentation des Systèmes SBAS, notre outil communautaire se positionne dorénavant comme un pilier de la mise en cæuvre du marché unique du transport aérien en Afrique.
Cette stratégie d'ouverture à l'ensemble du continent africain commence à porter ses fruits avec la volonté affichée de plusieurs Etats africains d'intégrer la grande famille ASECNA. D'ores et déjà, au cours de la présente session, vous aurez à examiner la demande d'adhésion de la République sæur du Rwanda.

Mesdames et Messieurs les Ministres,
L'accroissement previsible du trafic aérien sur le continent, et du nombre d'avions dans le ciel africain, imposera également à l'ASECNA,d'importants investissements pour renforcer les équipements dans ses centres opérationnels, l'appui aux Etats pour consolider leurs structures nationales de gestion et de contrôlede l'aviation civile ainsi que l'augmentation ou le relèvement de l'offre de formation des cadres.
Ces défis, comme vous le constatez, sont énormes mais je n'ai aucun doute sur la capacité de l'ASECNA à anticiper les avancées technologiques pour maintenir ses équipements au niveau des standards de l'OACI.
Ayant la charge de la gestion du secteur des transports dans vos pays respectifs, je n'ai nullement besoin de vous rappeler l'importance stratégique du transport aérien pour le développement de nos pays.
En effet, vous avez la responsabilité de créer les conditions qui garantissent de manière pérenne,la bonne marche de l'ASECNA, en particulier, en veillant à donner à la Direction Générale, les orientations appropriées pour le renforcement de ce bel outil d'intégration et de coopération régionale. Vous connaissez également l'objectif commun à nos Etats de rendre notre espace aérien et nos aéroports plus súrs que jamais, afin de contribuer de manière décisive à une plus grande ouverture de notre continent sur le monde. Je vous exhorte, par conséquent, à examiner avec la plus grande attention les questions soumises à votre décision. Vos délibérations doivent être guidées par un seul souci : celui de faire de l'ASECNA un pôle d'excellence qui donne pleinement satisfaction à ses Etats membres et ses clients en conformité avec le cadre des missions qui lui sont assignées.

C'est sur cette note d'espoir que je souhaite pleins succès à vos travaux et déclare ouverte, la 68ème Session de la réunion du Comité des Ministres de l'ASECNA.

Je vous remercie.