Cure salée, édition 2017 : Le Premier ministre visite les stands d'exposition et le CSI d'Ingall

  • Imprimer

Les festivités entrant dans le cadre de la célébration de la fête annuelle des éleveurs communément appelée ''Cure Salée'' se poursuivent activement à Ingall. Le thème de cette édition 2017 est « Pastoralisme, vecteur de paix au Sahel». Présent à Ingall, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Brigi Rafini, après avoir donné le coup d'envoi des manifestations, a effectué plusieurs visites, samedi dernier. C'est ainsi qu'il a visité les stands d'exposition, des CSI et les lieux des audiences foraines.
Accompagné d'une forte délégation comprenant plusieurs membres du gouvernement, des autorités administratives et coutumières locales, les représentants des organisations diplomatiques, le Premier ministre, s'est rendu, samedi dernier, sur le site d'une exposition de produits artisanaux et de l'élevage issus des huit régions du Niger. Le Chef de Gouvernement a par la suite visite le Centre de Santé Intégré Type 2 d'Ingall. M. Brigi Rafini a positivement apprécié la réhabilitation et l'extension dudit CSI d'Ingall dont les travaux ont couté plus de 99 millions de Francs CFA dans le cadre du Projet d'appui au Développement des Régions du Nord du Niger (PADEL RNN) financé par l'Union Européenne afin d'apporter sa contribution à la mise en œuvre de la Stratégie pour le Développement et la Sécurité dans les zones sahélo sahariennes du Niger (SDS Sahel Niger).
A la fin de sa visite, le Premier Ministre a tenu à encourager le personnel du CSI et a insisté sur l'entretien et l'assainissement des infrastructures. M. Brigi Rafini a enfin rassuré que les équipements, les mobiliers, les matériels d'exploitation et les dispositifs médicaux seront installés dans les plus brefs délais. Le chef du Gouvernement a également visité le site des audiences foraines qui interviennent dans le cadre des manifestations culturelles de la Cure salée
Edition 2017. Ces visites des stands font découvrir au grand public toute la richesse de l'artisanat et de l'élevage nigérien. Le Premier ministre et les membres du gouvernement ont assisté à une séance de vaccination animale par le ministre délégué à l'Elevage Boucha Mohamed.
M. Brigi Rafini a visité tous les stands de l'exposition et a reçu, de la part des hommes et femmes qui les tiennent, d'amples explications sur les produits, et sur leur provenance. Il a échangé avec les artisans et les éleveurs sur la qualité des produits, et les a félicités pour leur contribution au développement du pays. A l'issue de cette visite, le Premier ministre a confié à la presse qu'il a apprécié le travail remarquable que font les artisans et les éleveurs dans tous les domaines. ''Je découvre, à travers cette exposition, que les artisans et éleveurs ont juste besoin d'un petit soutien, d'un petit accompagnement des pouvoirs publics pour certainement connaître des avancées extraordinaires. En tous cas, je suis très heureux de
visiter ces stands'', a confié M. Brigi Rafini, qui a également apprécié la richesse des stands.
«Ce n'est pas l'imagination qui manque, ni le travail bien fait. Il suffit d'accompagner, d'encadrer ; et je crois que c'est à ce travail que nous devons nous atteler, et sans regarder ailleurs. Nous avons toutes les potentialités ici, toutes les capacités. Il suffit de les promouvoir. Donc, j'encourage tous les artisans et éleveurs de toutes ces régions à continuer dans cette lancée, Notre pays a besoin de tous ces bras valides '', a ajouté le chef du Gouvernement avant d'exhorter les artisans et les éleveurs à persévérer dans leur détermination et leur professionnalisme, à prendre une place prépondérante dans la construction de l'économie nationale. ''Je crois que ces acteurs peuvent nous aider à asseoir ce qui nous est le plus cher, c'est-à-dire la paix qui d'ailleurs est gage de tout développement'', a conclu M. Brigi Rafini.
La soirée culturelle, le défilé des plus belles femmes nomades, le concours de la beauté, la fantasia des chameaux autour du Tendé (tambour touareg) ont été les moments forts de cette Edition de la cure salé 2017.

Abdou Abdourahmane ONEP/Tahoua