« Depuis son établissement au Niger en 1967 et la signature de l'accord de siège en 1977, le PNUD a apporté la preuve de sa capacité à soutenir notre pays, nos institutions et notre population... », déclare SEM. Brigi Rafini

  • Imprimer

« Mesdames et Messieurs, chers participants,
Je voudrais, en cette circonstance, vous transmettre les salutations fraternelles de SEM Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'Etat, et ses vœux ardents pour le succès des manifestations commémoratives du cinquantenaire du Programme des
Nations Unies pour le Développement (PNUD)
Ce 50ème anniversaire du PNUD m'offre l'agréable occasion de saluer Monsieur Fodé Ndiaye, Représentant Résident du PNUD, et à travers lui, l'Administratrice du PNUD, qui nous ont fait l'amitié de nous convier à la présente cérémonie, dédiée à la célébration du cinquantenaire de cette institution dans notre pays, preuve si besoin est, de la vitalité de notre coopération avec le PNUD et de la haute estime qui est témoignée à notre pays.
Monsieur le Représentant Résident du PNUD, je voudrais vous réitérer, à vous-même ainsi qu'à votre équipe, tous les remerciements et toute l'appréciation du Gouvernement et des populations nigériennes pour les interventions de votre organisation dans notre pays. Je me réjouis aussi de souligner la qualité de la coopération qui a toujours existé entre le Programme des Nations Unies pour le Développement, les autorités nigériennes et les acteurs de développement exerçant au Niger.
Mesdames et Messieurs, chers participants,
Depuis son établissement au Niger en 1967 et la signature de l'accord de siège en 1977, le PNUD a apporté la preuve de sa capacité à soutenir notre pays, nos institutions et notre population dans la prise des décisions stratégiques et leur mise en œuvre sur nos sentiers de développement. Conseiller et acteur solide, constant, fiable, impartial et efficient, le PNUD est devenu un partenaire de long terme pour le Niger.
Le programme du PNUD actuellement en cours dans notre pays, pour la période de 2014-2018, signé le 08 Janvier 2014 pour un montant de près de 55 milliards de francs CFA, cadre parfaitement avec le Programme de Renaissance voulu par le Président de la République. Le Gouvernement se félicite des résultats majeurs obtenus, particulièrement dans quatre domaines que je me permets de relever ici :
-la gouvernance démocratique, économique et administrative avec l'appui à l'élaboration du Plan de Développement Economique et Social et l'organisation de la table-ronde des donateurs en 2012 à Paris, ainsi que l'appui à la définition du cadre d'accélération des Objectifs du Millénaire pour le Développement. Il faut noter aussi le soutien pour un accès à la justice des populations vulnérables, la promotion et la protection des droits humains, l'appui au processus de décentralisation, l'élaboration des premiers plans de développement régionaux, et plus récemment, l'appui au processus électoral ;
-Dans le domaine de la résilience, les appuis en matière d'accès à l'énergie, de réhabilitation des terres, d'adaptation aux changements climatiques, de prévention des catastrophes et de soutien à l'initiative 3N, ont contribué à renforcer la résilience et la sécurité alimentaire de nos populations. Entre autres, l'installation de plateformes multifonctionnelles a permis aux personnes vulnérables et aux femmes de bénéficier d'un meilleur accès à l'énergie et aux opportunités économiques ;

-La coordination de l'action humanitaire avec la mobilisation des partenaires et acteurs humanitaires ayant permis d'apporter l'assistance et le soutien à notre pays pour faire face aux nombreux défis auxquels il est confronté ;

-Enfin et surtout la promotion du leadership féminin et de l'autonomisation des femmes avec la formation des femmes députés et celles de la société civile, ainsi que la mise en place d'une plate-forme multifonctionnelle facilitant aux femmes rurales les travaux domestiques.
Les activités de commémoration du cinquantenaire du PNUD, au regard des compétences réunies et du programme établi, permettront, j'en suis convaincu, d'édifier le public sur les nombreux efforts déployés en faveur des populations nigériennes.
Pour le futur, nous fondons l'espoir que la collaboration avec le PNUD se poursuivra et s'affermira davantage. Du reste, l'élaboration de la Stratégie de Développement Durable et de Croissance Inclusive –Vision 2035 - pour laquelle le PNUD a déjà contribué aux différentes réflexions, le support, la mobilisation de ressources et la mise en œuvre du nouveau plan de Développement du Niger, incluant les nouveaux Objectifs de Développement Durables, circonscrits dans le contexte et les priorités de développement nationales, constituent les gages de cette coopération efficace et avantageuse pour nos populations.
Mesdames et Messieurs,
Je ne saurai terminer mes propos sans adresser les remerciements du Président de la République, Son Excellence Elhadj Issoufou Mahamadou, Chef de l'Etat, du Gouvernement et du peuple nigérien au PNUD pour ses efforts sans cesse renouvelés au profit de notre pays.
Je voudrais aussi encourager notre cher partenaire à persévérer, comme le dirait l'ancien SG U Thant, sur ''la ligne de front de la guerre mondiale contre la misère''.
Sur ce, je souhaite joyeux anniversaire au PNUD, et je déclare lancées les activités de célébration de son cinquantenaire.
Je vous remercie de votre aimable attention. ».

Onep