13ème Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'OCI, à Istanbul, en Turquie : Le Premier ministre Brigi Rafini y prend part

  • Imprimer

Le Premier ministre, SE Brigi Rafini, a entamé, mardi dernier, une mission de travail à Istanbul, capitale économique de la Turquie, où il prend part aux travaux du 13ème sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI). M. Brigi Rafini est accompagné par le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Ibrahim Yacoubou, du directeur de cabinet adjoint, M. Agali Abdelkader, de l'Ambassadeur du Niger en Turquie, SE. Adam Abdoulaye Dan Maradi et du président de la Chambre de Commerce, M. Sidi Mohamed.
A leur arrivée à Istanbul, le Premier ministre et sa délégation ont été accueillis par le ministre turc de l'Economie. Le Chef du Gouvernement a été ensuite salué par le personnel de l'ambassade du Niger en Turquie avec à leur tête l'ambassadeur Adam Abdoulaye Dan Maradi.
Hier, jeudi, le Premier ministre a pris part à la cérémonie officielle consacrée à l'ouverture du sommet de l'OCI auprès de plusieurs dirigeants des pays musulmans, dont entre autres l'hôte du sommet, le Président turc, SEM. Recep Tayyip Erdogan. En procédant à l'ouverture des travaux, le Président turc, SEM. Recep Tayyip Erdogan, a exprimé toute l'attente des pays musulmans de ce 13eme sommet, notamment une décision dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Il a en outre proposé la création d'un conseil des femmes de l'OCI qui aura pour but de débattre des problèmes des femmes musulmanes.
Auparavant, le Secrétaire Général de l'OCI, M. Iyad Ameen Madani, a prononcé une allocution dans laquelle il a évoqué plusieurs questions de l'heure, notamment les règlements des conflits dans le monde musulman.
Un peu plus de 50 pays prennent part à ce sommet dont le thème central est: unité et solidarité pour la justice et le pays. Ce 13eme abordera le sempiternel problème palestinien ainsi que la crise syrienne, la Libye au Yémen en Afghanistan, en Somalie, au Mali, et au Cachemire, etc.
Intervenant au nom de ses pairs africains, le Président gambien, SE. Yaya Djamé, s'est dit convaincu du rôle important que l'OCI doit jouer dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et l'intolérance religieuse. Il a par ailleurs réaffirmé la détermination des pays africains et leur disponibilité à œuvrer aux côtés des autres pays pour éradiquer ce fléau. Pour sa part, le Premier ministre, SE. Brigi Rafini, a prononcé une allocution dans laquelle il a brossé la situation des pays membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad qui continuent à faire face à l'épineux problème de l'insécurité dû l'extrémisme violent et aux actes de violence du groupe Boko Haram. (Lire ci-dessous l'intégralité du discours du Chef du Gouvernement).

Onep