Visite du Premier ministre sur les chantiers de Niamey : SE Brigi Rafini se rejouis de la qualité des travaux

  • Imprimer

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, a effectué, samedi dernier, une visite sur deux grands chantiers de la capitale. C'est ainsi qu'il s'est rendu au niveau du chantier de construction du deuxième échangeur ou échangeur du Pont des Martyrs, et sur le site de construction de la première tranche des 70 Km de voiries urbaines prévus pour la ville de Niamey (la grande voie menant de la Blue zone aux abords des cimetières Yantala). A l'issue de ces deux visites, SE Brigi Rafini, a loué la qualité des travaux en cours.
Le Premier ministre s'est d'abord rendu sur le site de construction de l'échangeur au niveau du rond point des Martyrs. Cet imposant chantier est presque en finition en témoignent les dernières tâches auxquelles s'adonnent les travailleurs. Selon les responsables de ce chantier, les travaux sont exécutés à 85,58%. Les différentes équipes qui y travaillent s'affairent à effectuer le revêtement des trottoirs. Des sous-traitants ont été mis à contribution par l'entreprise qui exécute les travaux pour accélérer leur cadence. On indique déjà que la finition de ces travaux est prévue dans les prochains jours. Le Premier ministre qui a reçu d'amples explications sur cette œuvre titanesque a exprimé toute sa satisfaction à l'issue de sa visite. « C'est un bel ouvrage que nous faisons. Le constat, c'est que c'est un ouvrage majestueux, un ouvrage digne d'une capitale nationale comme Niamey, et qui va lui donner certainement un nouveau visage. C'est un ouvrage qui va certainement jouer un rôle capital dans la circulation dans la ville de Niamey. On a vu ce que cela donne sans le rond point des Martyrs. Bientôt ça sera un lointain souvenir », a souligné SE Brigi Rafini.

Le Premier ministre s'est ensuite rendu sur le site de construction de la première tranche des 70 Km de voiries urbaines prévus pour la capitale. A ce niveau, c'est l'entreprise SOGEA SATOM, qui, de main de maître, est en train de changer le visage de cette grande partie de la ville de Niamey en exécutant dans les règles de l'art, les travaux. Cette première phase de 22 km avance normalement, et selon les techniciens, les travaux sont exécutés à un taux de 63%. On se rappelle que lors d'une récente visite sur ce même chantier le ministre de l'Equipement, M. Ibrahim Nomao a fait un constat poignant concernant les ordures ménagères. « Des travaux sont en cours et les gens se permettent de venir jeter des ordures là où se passent ces travaux. A certains endroits, les travaux sont en cours ou presque même terminés, mais on voit qu'une partie de la chaussée est engloutie par les ordures. C'est désolant », a déploré le ministre de l'Equipement.
Cette même contrainte est en train de persister sur ce chantier. « C'est un problème qui nous interpelle tous, qui interpelle les pouvoirs publics, qui interpelle la population de Niamey : le problème des ordures ménagères. Nous avons vu des dunes d'ordures » a dit le Premier ministre. Il a demandé instamment à la Communauté urbaine de Niamey et au ministère en charge de la salubrité urbaine de se mettre en rapport immédiatement pour trouver une solution à ce problème. « Il nous faut un programme d'enlèvement de ces ordures dans les prochains jours. Nous ne pouvons pas entreprendre des travaux de cette qualité, des travaux de cette dimension, et laisser la capitale sous les ordures. Ce n'est pas honorable, ce n'est pas possible. Nous interpellons les populations pour leur demander d'adopter le meilleur comportement en l'occurrence. Bien sûr la population peut se plaindre de manquer de lieu approprié pour collecter ces ordures, et c'est là où le rôle de la Mairie est fondamental. Il faut que la Mairie trouve des solutions alternatives si nous voulons effectivement changer le visage de notre capitale. Je suis très satisfait de l'évolution de ces travaux, et de la qualité du travail. Bientôt je pense que beaucoup de problèmes d'assainissement vont pouvoir être résolus, et les problèmes de circulation dans la ville de Niamey vont également pouvoir connaître un dénouement heureux », a conclu SE Brigi Rafini.

Oumarou Moussa(onep)