1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer

  Les réalisations du programme de renaissance par région  

 

Réunion extraordinaire d’évaluation du Programme Diffa N’Glaa : Le Comité interministériel se penche sur les derniers réglages avant le jour J

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE. Brigi Rafini a présidé hier matin à l'auditorium Sani Bako du Ministère des Affaires étrangères, une réunion extraordinaire d'évaluation du Programme Diffa N'Glaa. Il s'agit pour les participants à cette rencontre de faire une dernière évaluation de l'état d'avancement du Programme Diffa N'Glaa pour parler des conditions de sa réalisation. Cette réunion fait suite à celle qui s'est déroulée la semaine passée. Elle consiste, selon le Premier ministre, à approfondir les conclusions de ladite réunion pour pouvoir la conduite à tenir et les propositions que «nous pouvons faire au gouvernement pour statuer sur la fête tournante du 18 décembre à Diffa» a-t-il dit.

Dans ses propos liminaires, le Chef du gouvernement a fait remarquer aux participants qu'il y a des grands défis qu'on doit relever. Cette réunion est aussi l'occasion de présenter une situation qui permet au gouvernement de statuer sur le déroulement de la fête du18 décembre à Diffa. «Il y a beaucoup d'obstacles que nous devons évaluer pour voir si nous pourrons les franchir et tenir effectivement une fête dans les meilleures conditions», a indiqué SE. Brigi Rafini.

A l'issue de cette réunion, le Premier ministre a situé le contexte dans lequel cette fête va tenir, c'est-à-dire la campagne électorale avec les élections législatives, présidentielles et locales au cours de la période du 5 au 25 décembre, puis l'insécurité, la situation humanitaire de Diffa et la situation sanitaire liée la pandémie de Covid-19. Pour Chef du gouvernement, la fête du 18 décembre doit trouver un espace pour être plus lisible, plus visible pour permettre à la population de Diffa à l'instar des autres de savourer la fête même si hélas on n'a pas la chance d'avoir toutes les conditions idéales comme «nous l'avions souhaité, comme cela a été pour Dosso, Maradi, Zinder, Agadez, Tahoua et Tillabéri», a-t-il reconnu.

«Nous avons réfléchi à une formule celle qui consiste à assurer le minimum, c'est à dire un défilé militaire en attendant la décision du Conseil des Ministres pour statuer. Nous souhaitons que des ajustements soient faits au niveau des activités culturelles, sportives qui ne pourront pas certainement se tenir dans le contexte évoqué ci-haut», a déclaré le Chef du gouvernement. Ce n'est pas pour autant que c'est une fête soit perçue de seconde zone. «Diffa N'Glaa aura le même statut que les autres fêtes et nous allons insister pour que les chantiers qui sont en cours d'exécution soient terminés en prenant toutes les dispositions qui s'imposent. Enfin de compte, ce n'est pas la fête que Diffa retiendra, c'est plutôt les réalisations physiques qui vont résulter de cette fête notamment les acquis en termes de voiries, d'urbanisme, d'infrastructures aéroportuaires», a-t-il déclaré.

Auparavant, le président du comité d'Organisation de Diffa N'Glaa, M. Abdou Lawan Marouma a fait la situation des préparatifs. Dans sa présentation, il a laissé entendre que la réception de la nouvelle case présidentielle a été effectuée le 29 novembre, tous les mobiliers et équipement sont sur place. La réception de la tribune officielle de 1500 places est prévue pour le 2 décembre, le salon d'honneur le 7 décembre, l'aérogare passagers à l'aéroport le 13 décembre. La Maison de la culture sera réceptionnée du 8 décembre. En ce qui concerne l'avancement des travaux de voirie et la réhabilitation de l'aéroport M. Abdou Lawan Marouma a expliqué qu'en ce qui concerne la voirie, l'entreprise a pris l'engagement de livrer le tronçon de 7,1 km allant de l'aéroport à l'entrée de la ville en monocouche le 9 décembre. Tandis que pour l'aéroport, l'entreprise a pris l'engagement de livrer l'aménagement le 15 décembre. A cet effet, il est prévu un parking pour six avions et de l'espace d'accès au salon présidentiel et à l'aérogare passagers.

Evoquant, l'avancement des travaux des commissions spécialisées, le

président du comité d'Organisation de Diffa N'Glaa a précisé entre autres que la commission sécurité et protection civile a déjà fini le projet de plan de sécurisation de la ville. La commission Grand défilé civil et militaire poursuit les entrainements déjà en cours. Selon lui, la commission cérémonie d'ouverture et de clôture-régie son et lumière toutes les équipes sont internées à Diffa. Relativement à la commission fantasia, M. Abdou Lawan Marouma a dit que les chefs de cantons et des tribus sont à pied d'œuvre. Pour ce qui de l'accueille et l'hébergement, il a noté entre autres qu'il ya 10 villas privées à Diffa, 9 cases de passage des directions régionales, un guest house de 80 places et 10 écoles.

Mamane Abdoulaye(onep)

DECLARATION DE POLITIQUE GENERALE : présentée par Son Excellence Monsieur Brigi Rafini, Premier Ministre, Chef du Gouvernement (2)…

Excellence Monsieur le Président,Mesdame…

Lire la suite

Présentation du Programme de renaissance: Bilan des 3 ans par SEM Brigi Rafini…

Les discours du Premier Ministre…

Les discours du Premier Ministre

        Les discours nat

Lire la suite

Mot du Premier Ministre…

Biographie du Premier Ministre…

Biographie du Premier Ministre

  S.E.M BRIGI RAFINI PREMIER MINIS…

Lire la suite

BILAN DE L’AN 1 DE MISE EN OEUVRE DU PROGRAMME DE RENAISSANCE II

BILAN DES 3 ANS DE MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME DE RENAISSANCE

BILAN DES 2 ANS DE MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME DE RENAISSANCE

Ecouter l'hymne du Niger