Commission de l’Uemoa : «Le taux de transposition et d’application des textes communautaires est passé de 65% à environ 75% en 2019 au Niger », déclare M. Abdallah Boureima au sortir de son audience avec le Premier ministre

  • Imprimer

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Birgi Rafini a reçu en audience, le 14 décembre dernier, le président de la Commission de l'Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA), M. Abdallah Boureima. Au sortir de l'audience, le président de la Commission de l'UEMOA qui avait à ses côtés le ministre des Finances, M. Mamadou Diop, a confié qu'ils sont venus remettre au chef du gouvernement le rapport contenant les conclusions issues de la 5ème revue annuelle au titre de l'année 2019, des reformes politiques, programmes et projets communautaires de l'Institution au Niger.

Cette 5eme revue qui a été instituée en octobre 2013 par la conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement, intervient au cours du 25eme anniversaire de l'UEMOA et aussi à quelques jours seulement de la date d'échéance du pacte de convergence, de solidarité, de croissance et de stabilité, a fait savoir le président de la Commission de l'UEMOA. « Les conclusions de cette revue au sein de nos 8 Etats sont importantes pour les décisions futures qui seront prises par les organes de l'Union. Ici, au Niger, la 5ème édition a concerné 113 textes communautaires, répartis dans trois (3) domaines que sont la gouvernance et la convergence macroéconomique ; le marché commun et les politiques sectorielles », a expliqué M. Abdallah Boureima tout en notant que les résultats sont encourageants puisqu'il y a un gain de 10 points entre 2018 et 2019.

Ainsi, le Niger est passé d'un taux de transposition et d'application des textes de 65% à environ 75% en 2019. En effet, a-t-il ajouté, les principaux textes de ces trois (3) domaines connaissent une application importante, indiquant que sur les 113 textes, 65 sont appliqués à 100%. De ce fait, a-t-il estimé, les résultats de 2020 seront encore plus important pouvant avoisiner un taux de transposition et d'application de 95%. « Au-delà des textes, il y' a eu l'évaluation des investissements physiques réalisés au profit de la population dans les secteurs importants comme l'agriculture, l'élevage, l'hydraulique, l'énergie et les secteurs sociaux dont l'éducation et la santé », a déclaré M. Abdallah Bouriema. Là aussi, a-t-il fait savoir, des progressions notables sont enregistrées. C'est ainsi que des projets sont même achevés à la grande satisfaction des bénéficiaires comme dans le secteur de l'énergie.

Au nom de la Commission de l'UEMOA, M. Abdallah Boureima a enfin marqué la solidarité et la compassion au gouvernement et au peuple nigérien dans sa lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes. Il a présenté ses vives condoléances suite à l'attaque du camp militaire d'Inates.

Pour sa part, le ministre des Finances M. Mamadou Diop, a indiqué qu'avec ces avancées, le Niger est la 2ème plus forte progression des pays de l'UEMOA en matière de transposition et d'application des textes communautaires. Il a par la suite réitéré l'engagement du gouvernement à faire progresser davantage le Niger au cours de l'année 2020.

Issoufou A. Oumar