1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer

  Les réalisations du programme de renaissance par région  

 

Célébration du cinquantenaire du CRDTO/CELHTO : 50 ans au service des cultures et du savoir

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement du Niger, SE. Brigi Rafini, a présidé hier matin à Niamey, la cérémonie officielle de lancement des activités entrant dans le cadre de la célébration du Cinquantenaire du Centre d'Etude Linguistique et Historique par Tradition Orale de l'Union Africaine (CELHTO-UA). Trois jours durant, les universitaires et autres spécialistes de la culture et des traditions orales africaines auront à échanger sur le bilan et les perspectives du CELHTO-UA qui fête ses 50 ans au service des cultures et des milieux universitaires africains. La célébration de ce cinquantenaire sera clôturée par les travaux du 6ème Sommet des Institutions Culturelles d'Afrique et de la Diaspora (SICADIA).
Dans son discours de lancement des activités du cinquantenaire, le Premier Ministre, SE Brigi Rafini a souligné l'importance de la participation des Chefs traditionnels africains à ses activités. « Ils sont les gardiens de nos coutumes et doivent être au centre de la réflexion menée par le CELHTO », a-t-il dit.
A l'entame de la cérémonie, le Coordonnateur du CELHTO-UA et Chef de Mission de l'Union Africaine au Niger, M. Komi N'kégbé Foga TUBLU, a indiqué que la rencontre offre un cadre d'échanges et de réflexion sur le parcours de cette institution à un moment où des réformes sont en cours au sein de la grande institution panafricaine qu'est la Commission de l'Union Africaine. Dans le cadre de ces réformes, le mandat du CELHTO a été étendu en 2015, au développement des cultures africaines dans leur
richesse, leur diversité et leurs convergences. M. Komi N'kégbé Foga TUBLU a ajouté que le CELHTO a beaucoup contribué « à appréhender les problèmes de développement du continent sous un prisme africain en vue de mettre les cultures africaines à contribution pour promouvoir le développement du continent ». Il a enfin lancé un appel solennel à l'ensemble de ses partenaires, étatiques et non étatiques, afin qu'ils « donnent leur appui pour relever les grands défis de développement auxquels fait face notre continent ».
La Directrice des affaires sociales Mme Cissé Mariama représentant la Commissaire en charge des affaires sociales de la Commission de l'Union Africaine a, dans le discours qu'elle a prononcé, souligné qu'au fil des années et en fonction de l'évolution de son
organisation mère qui est passée de l'OUA à l'UA et en tenant compte des impératifs du secteur culturel, le CELTHO-UA s'est adapté pour être aujourd'hui, un maillon important du volet culture de l'Agenda 2063. Elle a ajouté que la construction de l'Afrique, conformément à cet agenda « ne pourra se réaliser sans la valorisation et la prise en compte de nos valeurs culturelles pour une Afrique prospère, intégrée, pacifique et sécurisée, acteur et partenaire fort sur le plan mondial ». Mme Cissé Mariama a exprimé «la reconnaissance de la Commission de l'Union Africaine à la République du Niger qui abrite et continue d'accompagner le CELHTO», ainsi qu'aux personnes qui œuvrent pour la reconnaissance culturelle africaine.
(Lire l'intégralité du discours prononcé par le Premier ministre, SE. Brigi Rafini).

Souleymane Yahaya

DECLARATION DE POLITIQUE GENERALE : présentée par Son Excellence Monsieur Brigi Rafini, Premier Ministre, Chef du Gouvernement (2)…

Excellence Monsieur le Président,Mesdame…

Lire la suite

Présentation du Programme de renaissance: Bilan des 3 ans par SEM Brigi Rafini…

Les discours du Premier Ministre…

Les discours du Premier Ministre

        Les discours nat

Lire la suite

Mot du Premier Ministre…

Biographie du Premier Ministre…

Biographie du Premier Ministre

  S.E.M BRIGI RAFINI PREMIER MINIS…

Lire la suite

BILAN DE L’AN 1 DE MISE EN OEUVRE DU PROGRAMME DE RENAISSANCE II

BILAN DES 3 ANS DE MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME DE RENAISSANCE

BILAN DES 2 ANS DE MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME DE RENAISSANCE

Ecouter l'hymne du Niger