Une foire pour le raffermissement de l’unité nationale se tient à Tahoua

  • Imprimer

Dans le cadre de la célébration de la fête tournante du 18 Décembre, dite « Tahoua Sakola », que la ville du même nom est en pleins préparatifs, une foire nationale a été organisée dans la cité de l'Ader, avec comme principal objectif, la promotion des produits d'artisanat, d'art, vivriers, animaliers et divers du Niger.
Cette foire qui regroupe les artisans de toutes les régions de notre pays et des pays amis, vise à inciter à la consommation des produits locaux, toutes choses qui cadrent parfaitement avec les idéaux des autorités de la 7eme République. En donnant officiellement le coup d'envoi de cette foire, le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, a indiqué qu' «elle doit rehausser l'image de notre pays conformément aux orientations du programme de la Renaissance acte II du Président de la République Issoufou Mahamadou. »
Selon Ahmed Boto, les objectifs de cette foire sont entre autres, le rehaussement et la mutualisation des expériences entre les régions, la connaissance entre les régions, faire découvrir les potentialités économiques du Niger.
Dans la même lancée de la fête nationale tournante, des compétitions culturelles se sont tenues, plusieurs jours durant à la maison des jeunes Albarka Tchibao. Des longues soirées d'animations culturelles et de réjouissance ont tenu en haleine, un public venu nombreux, essentiellement composé de jeunes, pour se distraire et s'instruire. Ceci prouve, si besoin est, que la mobilisation de la jeunesse autour des activités culturelles est au centre des priorités du Gouvernement.
Ces trois jours de compétitions ont permis aux différentes régions du pays, de présenter des œuvres pleines de significations et des messages.
Les œuvres présentées en général, relevaient des grands axes de la Renaissance culturelle et d'un appel à une citoyenneté responsable pour un Niger prospère.
Dans le domaine de la musique moderne, des orchestres comme Babayé de Tahoua, Mazan Daga d'Agadez ou encore Tangara de Zinder ont exhibé leur talent.
Dans la série chansons traditionnelles, hors compétition, le public a eu droit à une série d'animations. Ainsi, ce sont succédées sur scène, le célèbre Ali Atchibili, la Troupe chawa, Chétima Ganga Junior, Mai Takwano, Rigazo, Sani Souley Konko, Zara Dibissou et Zabiya Kandé de Diffa.
Dalatou Malam Mamane
Conseiller Technique au Département Communication et TIC
Au Cabinet du PM